Femmes et adolescentes

Nous aidons les femmes et adolescentes victimes d'agressions sexuelles

Services aux femmes et adolescentes

Rencontres individuelles avec une intervenante

Les femmes et les adolescentes ayant subi une agression sexuelle ont accès à un suivi individuel pouvant se poursuivre jusqu’à 20 rencontres selon leurs besoins. Les rencontres sont gratuites et confidentielles.

Le service est offert aux femmes âgées de 14 et plus*. Le Calacs de Trois-Rivières peut aussi accepter d’offrir des services à une personne âgée de 12 ans avec une autorisation parentale. Pour les adolescentes, il est possible de réaliser les rencontres directement à l’école.

*Confidentialité : Lorsque tu as 14 ans et plus, tu as le droit de décider si tes parents peuvent avoir accès à ton dossier. Au Québec, la loi sur les services de santé et services sociaux stipule qu’une personne de 14 ans et plus a le droit de refuser au titulaire de l’autorité parentale l’accès à son dossier.

Accompagnement

Les intervenantes offrent également aux femmes et aux adolescentes un accompagnement dans leurs démarches médicales, policières, juridiques et de défense de droits en lien avec les agressions à caractère sexuel :

  • À l'hôpital
  • Auprès des corps policiers
  • À la Cour
  • Lors de demandes d'indemnisation
  • Face à un employeur ou une institution
  • etc.

Consultation téléphonique

Le Calacs de Trois-Rivières offre également de l’aide, des conseils et de l’information par téléphone. Nos heures d’ouverture sont du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h30.

Groupes d’entraide

Les groupes d’entraide permettent aux femmes de se réunir entre elles pour échanger et travailler ensemble sur les conséquences de la violence sexuelle à l’aide d’outils concrets dans un climat de soutien, de respect et d’écoute.

Groupe de gestion des buts

Ce programme vise à améliorer le bien-être des participantes en les habilitant à définir des buts et projets porteurs de sens, pour ensuite les planifier et les réaliser. C’est sous le thème « Je prends ma vie en main » que les femmes s’interrogent leurs valeurs ainsi que les pensées qui empêchent la réalisation de leurs buts dans la vie.

Formation : Autodéfense pour femmes

Formation gratuite* et réservée aux femmes de la population générale, cette approche met l’accent sur le renforcement de la confiance en soi. L’objectif est d’acquérir des techniques concrètes d’autodéfense pour faire face à la violence verbale, psychologique et physique. Ce cours comporte une partie théorique et aucune simulation d’agression. 

*Un dépôt de 20$ est requis, mais sera remis à la fin de la journée de formation.

Les différents types d’agressions à caractère sexuel

Il n’existe pas de définition universelle de la violence sexuelle. Celle-ci peut prendre différentes formes. 

  • Agression sexuelle
  • Viol
  • Inceste
  • Attouchements
  • Cybercriminalité sexuelle
  • Voyeurisme
  • Exhibitionnisme
  • Agressions par intoxication involontaire ou volontaire
  • Exploitation sexuelle
  • Harcèlement sexuel

Les conséquences des agressions à caractère sexuel

Les conséquences des agressions à caractère sexuel sont multiples. Elles peuvent se manifester sous différentes formes, à différents moments de la vie et varier d’une personne à une autre.

Effets physiques
  • Fatigue, insomnies, troubles du sommeil, cauchemars
  • Migraine, maux de tête
  • ITSS
  • Blessures diverses
  • Grossesse non désirée
  • Etc.
Effets psychologiques
  • Dépression et idéations suicidaires
  • Sentiments confus: tristesse, honte, culpabilité, colère, rage, etc.
  • Faible estime de soi
  • Peurs récurrentes
  • Automutilation
  • Etc.
Effets sur la sexualité
  • Baisse du désir
  • Hypersexualité
  • Douleurs lors des relations sexuelles
  • Dégoût pour la sexualité
  • « Flashback » lors des activités sexuelles
Effets sociaux et économiques
  • Difficultés relationnelles avec le conjoint et la conjointe, les amis, la famille, etc.
  • Difficultés au travail, perte de revenus
  • Difficulté à fonctionner en société
  • Etc.

Quel est l’âge minimum pour consentir à une activité sexuelle ?

Au Canada, l’âge légal pour consentir à une activité sexuelle est fixé à 16 ans.

Des exceptions sont prévues pour les jeunes de moins de 16 ans.

Si le plus jeune partenaire est âgé de12 ans13 ans14 ans15 ans16 ans
Il peut donner son consentementsi son partenaire a moins desi son partenaire a au moins
14 ans15 ans19 ans20 ans14 ans*
*Il n’y a aucune limite d’âge pour consentir avec une personne plus vieille.
ET
si le partenaire le plus âgé n’est pas en situation d’autorité, de confiance ou d’exploitation vis-à-vis du plus jeune.

ET
si le plus jeune partenaire n’est pas en situation de dépendance par rapport à son partenaire plus âgé
ET
si le partenaire le plus âgé n’est pas en situation d’autorité ou de confiance vis-à-vis du plus jeune

Don en ligne

Faites un don en ligne pour soutenir le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Shopping Basket