Proches des victimes

Nous guidons les proches sur l’attitude à adopter avec une femme victime d'agressions sexuelles

Services aux proches et témoins

Rencontres individuelles avec une intervenante

Les proches ou les témoins de violence sexuelle qui souhaitent obtenir de l’aide ou des outils pour mieux intervenir auprès d’une victime ont accès à un suivi individuel. À moins d’une entente spécifique, le suivi comprend un maximum de 5 rencontres à raison d’une séance par semaine. Les rencontres sont gratuites et confidentielles.

Engagement relatif à la confidentialité

L’intervenante du Calacs respecte en tout temps la complète confidentialité exigée par l’organisme. Les proches et témoins bénéficiant du service s’engagent eux aussi à respecter l’anonymat des autres femmes rencontrées et à ne divulguer aucune information.

Comment agir en tant que témoin d'une agression à caractère sexuel ?

En tant que témoin, vous avez le devoir d’intervenir face à une situation de violence sexuelle. Adopter les bons réflexes d’intervention peut faire toute la différence.

Quelques pistes de bonnes interventions
  • Prendre position contre les manifestations de la culture sexiste et la culture du viol
  • Croire la personne et ne pas la juger
  • Démontrer de l’empathie
  • Déculpabiliser la victime et responsabiliser l’agresseur
  • Éviter de poser des questions
  • Respecter le rythme de la victime, ses choix, ses questionnements

Quelles sont les attitudes à adopter ?

Pour venir en aide à un proche qui a subi une agression à caractère sexuel, il est essentiel d’être à l’écoute de la personne, mais aussi d’être attentif à vos propres attitudes et réactions :

1. Croire
2. Écouter sans juger
3. Respecter le rythme de la personne, son vécu, ses mots
4. Recevoir sans amplifier ou minimiser
5. Assurer la confidentialité
6. Éviter les réactions trop fortes

7. Valider les émotions et sentiments
8.
La déculpabiliser
9. Garantir la sécurité de la victime
10. Offrir du soutien, assurer une présence, être disponible
11. L’aider à cerner ses besoins, favoriser son autonomie
12. Orienter vers les ressources appropriées

Vers quelles ressources orienter un proche victime de violence sexuelle ?

La meilleure manière d’aider un proche victime d’une agression sexuelle, c’est aussi de guider la personne vers les bonnes ressources :

  • Vous présenter dans un centre désigné (hôpital, CSSS) pour permettre au proche victime de recevoir des soins et/ou de constituer une trousse médicolégale
  • Contacter une ressource d’aide (Calacs, Cavac, travailleuse sociale sur le campus, etc.)
  • Effectuer une demande d’indemnisation (Ivac)
  • Porter plainte, entamer des démarches judiciaires ou administratives
  • Etc.

Les intervenantes du Calacs de Trois-Rivières sont disponibles pour vous accompagner à n’importe quelle étape de ces démarches.

Campagne « Ça me regarde »

Contre la violence sexuelle, #ToiAussi tu as un rôle à jouer.

Parce que nous sommes tous concernés par cette problématique sociale, engageons-nous ensemble à lutter activement contre la violence sexuelle.

Interviens

  • Exprime ton désaccord lorsque tu entends des propos banalisant les violences sexuelles
  • Déconstruis les mythes et les préjugés autour des agressions à caractère sexuel
  • Sensibilise ton entourage à la notion de consentement libre et éclairé

Agis

  • Porte assistance à une victime ou va chercher de l’aide si tu es témoin d’actes de violence sexuelle
  • Organise des activités de prévention et de sensibilisation pour assurer un environnement sans violence sexuelle
  • Mobilise ton milieu pour l’adapter, à l’aide de procédures concrètes, aux besoins des survivant(e)s

Soutiens

  • Crois les victimes lorsqu’elles dévoilent avoir subi de la violence sexuelle
  • Oriente les survivant(e)s qui se confient à toi vers les ressources appropriées
  • Sois à l’écoute de leurs besoins

Don en ligne

Faites un don en ligne pour soutenir le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Shopping Basket