Dénoncer les agressions sexuelles ça ne se fait pas sans vous!

Vous avez été victime d'une agression sexuelle?

Conséquences

Les agressions sexuelles entraînent plusieurs conséquences chez les personnes qui en sont victimes. Voici comment peuvent se traduire ces conséquences dans la vie des femmes et des adolescentes :

  • sentiment d’être blessées au plus profond de leur intimité;
  • malaises physiques : migraine, nausée, crise d’asthme, crise d’arthrite, crise d’angoisse, complications gynécologiques, etc. (Les malaises varient selon la nature de l’agression vécue);
  • peurs persistantes, crainte de la récidive, hypervigilance;
  • souvenirs répétitifs et envahissants (flashback);
  • troubles du sommeil, cauchemars;
  • difficultés de concentration;
  • absentéisme à l’école ou au travail;
  • diminution de l’estime de soi;
  • sentiments de solitude et d’isolement;
  • sentiments ambivalents face à l’agresseur lorsqu’il est connu (ex. : inceste);
  • émotions envahissantes : colère, tristesse, honte, anxiété, etc.;
  • difficultés à se faire confiance et à faire confiance aux autres;
  • crainte de l’intimité;
  • absence de sexualité, difficultés sexuelles, hyper sexualité (plusieurs relations, prostitution);
  • dépression, retrait, fugues, idées suicidaires;
  • problèmes liés à la drogue ou à l’alcool;
  • troubles alimentaires (anorexie, boulimie);
  • comportements autodestructifs (automutilation, tentative de suicide);
  • problèmes de santé mentale.

La violence sexuelle entraîne des conséquences chez les femmes victimes, mais aussi sur l’ensemble des femmes ainsi que sur la société en général.
Chez toutes les femmes
  • La peur d’être agressée est présente dans la vie de toutes les femmes.
  • Elles doivent continuellement prendre des décisions en fonction d’assurer leur sécurité, que ce soit dans le choix d’un moyen de transport, de l’heure de leur départ, du trajet qu’elles prennent, de leur style vestimentaire, de leur style de vie, des personnes qu’elles rencontrent, etc.
  • Plusieurs craignent de se déplacer seules le soir, mais aussi de rester seules chez elles, ou encore de répondre à la porte lorsqu’elles n’attendent personne.
  • Les femmes s’organisent entre elles lorsqu’elles sortent dans les bars, que ce soit pour surveiller leur verre, se débarrasser d’un importun, ou encore pour assurer leur retour à la fin de la soirée.
  • Plusieurs n’osent pas voyager seules ou aller marcher en forêt.
  • Un grand nombre de femmes se promènent avec un objet leur permettant de se défendre ou de donner l’alerte et pensent à prendre des cours d’autodéfense.
Impact dans le milieu de travail ou scolaire des victimes
  • Impact sur les proches des victimes (soutien, absentéisme au travail, qualité des relations familiales, etc.).
  • Coûts sociaux : temps, travail et énergie doivent être déployés par les corps policiers, le système judiciaire, le réseau de la santé et des services sociaux, les organismes communautaires, etc. pour combattre ce problème. De plus, de l’aide, du soutien et des soins doivent être donnés aux victimes que ce soit par le réseau de la santé et des services sociaux ou encore par les organismes communautaires.
 
SOURCE : RRSSS Mauricie/Centre-du-Québec, Document de formation sur l’intervention psychosociale auprès des victimes d’agression sexuelle, 2003.
Saviez-vous que
1 femme sur 4 au Canada est victime d'une agression sexuelle au cours de sa vie.
CALACS Trois-Rivières
C.P. 776, Trois-Rivières
(Québec) G9A 5J9
Tél. : 819 373-1232
Téléc. : 819 373-5033

Heures d'ouverture :
8 h 00 à 12 h 00 et
13 h 00 à 16 h 30
du lundi au vendredi
Desjardins
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 6 Février 2017